Affiner ma recherche
Tags :

Culture

Aide au développement du groupe Sticky Socks

Le projet

Crée en Novembre 2015, et après une trentaine de concerts et un 1er EP 5 Titres en 2016, le groupe Jurassien "Sticky Socks" a  maintenant pour volonté de franchir un nouveau pallier dans sa musique et dans la structuration du projet dans son ensemble. Ces 4 années de travail ont apporté une maturité nouvelle au groupe, qui souhaite passer un cap important pour faire évoluer Sticky Socks. Pour se faire, 3 axes essentiels seront développés :

- L'axe "Musical" : Création et réalisation d'un 1er album, prenant en compte les phases d'enregistrements, de mixage, de mastering, de création de visuels d'album et de pressage.

- L'axe "Visuel" : Réalisation d'un 1er clip vidéo professionnel ainsi que d'un shooting photos professionnel

- L'axe "Communication" : Developpement  du merchandising (T Shirts, Stickers, Affiches, etc...), Diffusion du nouvel album sur les plateformes de streaming (Deezer, Spotify, etc...)

Ces 3 axes développés, le groupe pourra entamer une phase de démarchage qui permettra de toucher des structures plus professionelles et conséquentes afin de jouer au maximum leur nouveau répertoire en Live, dans le Jura, en Franche Comté et ailleurs

Motivation et origines du projet

Groupe Haut-Jurassien, Sticky Socks, se forme, en Novembre 2015, à la rencontre de Lucas Lokar (Chant) et Anthony Caisse (Guitare), alors collègues de travail. Anthony, qui réfléchit depuis déjà quelques mois à un nouveau projet musical, fait part de son envie et de ses idées à Lucas. Des affinités musicales se créent rapidement, la volonté de jouer ensemble grandit, et ils partent donc en quête d'une section rythmique pour completer le futur "line-up". A la recherche de nouvelles expériences musicales, Anthony fait donc alors appel à Colin Casanova (Batterie),  lui et Colin sortant tout deux du groupe Matoncol, et de Thomas Polita (Basse) rencontré au cours de soirées musicales. C’est donc ensemble qu’ils donneront vie au projet Sticky Socks.

Insufflé par Anthony, l’esprit du projet se veut dynamique et entrainant, basé sur les sonorités pop rock américaines des années 2000 tel que les Red Hot Chili Peppers.Cette ligne directive se trouve alors contrebalancée par l’approche vocal de Lucas, beaucoup plus introspective et mélancolique, tantôt chantée et sensible, tantôt rappée et cinglante. Ils travaillent l’esthétique sonore et visuelle du groupe, parfois mélodique et planante, parfois funky et ciselée, misant sur le décalage, chaussettes bariolées et flashy apparentes, empruntant une imagerie cosmique faite de noir profond, d’explosions de lumières et de couleurs.

Et donc en juin 2016, que sort le premier EP 5 titres du groupe intitulé « Follow Me ». S’en suit un an de concerts qui permet au groupe de se faire découvrir en Franche-Comté. En Août 2017, Joann Cortinovis (Washing Machine / Monsieur Pink) prend la suite du travail de Thomas Polita à la basse, après son départ. Son approche plus académique et technique permet d’asseoir la partie rythmique du groupe. Ce travail sera complété par Louis Perrot (C’est Juste Pas Possible / Sound Antipods), qui remplacera Colin Casanova à la batterie en Janvier 2018, avec un jeu plus influencé par le Punk Rock 90’s. C’est dans cette nouvelle configuration qu’ils entament la composition et l’écriture de leur premier album, parallèlement à de nouvelles séries de concerts partout dans la région et au-delà. Ils rentrent finalement en studio à partir de Mai 2019, pour une sortie d'album prévu pour l’hiver 2019/2020.

Publics visés

Sticky Socks vise le public le plus large possible, tous les gens qui viennent voir des concerts avec l'espoir d'y trouver un groupe qui ne triche pas sur scène, qui donne au maximum et qui veut faire bouger, danser, et vibrer le public.

Logo Sticky Socks EP Live Band Logo 2
QuiProQuo au festival de Cannes Ukrainian Street Art
Région Bourgogne Franche-Comté CAF du Doubs Ville de Besançon CAF du Jura Crédit Mutuel autres partenaires