Affiner ma recherche
Tags :

Culture

OBLIQUE

Le projet

Présentation :

Oblique est un projet pluridisciplinaire initié par Simon Saint-Hillier, qui fait s'entremêler littérature, musique et illustration. Le roman A Ballad Thru Obliquity représente le point de départ du projet. Il joue le rôle d'articulation entre toutes les facettes du projet. C'est la trame narrative sur laquelle se construit la pièce musicale et l'univers visuel. La création Oblique se concrétise sur support physique pour le texte (journaux) et la musique (vinyle), et par une adaptation live du projet.

A Ballad Thru Obliquity :

Le texte, poétique et réflexif, se présente sous la forme d'un journal de bord. Le personnage principal se promène à travers les rues de la grande cité qui l'a vu grandir. Il se laisse guider par ses rencontres, ses découvertes et ses fantasmes de destins alternatifs. Sa balade crée des sensations, des intuitions, des visions, que le texte, la musique et les illustrations matérialisent. C'est cette pluralité d'approches qui fait la singularité du projet. La description de la ville, des personnages et des idées passe également par le son et l'image : les différentes disciplines mobilisées se complètent.

Motivation et origines du projet

Echanges & Rencontres :

Au-delà des disciplines elles-mêmes, c'est également la collaboration des intervenants qui constitue la richesse du projet.

Simon Saint-Hillier a travaillé avec Félix Petit sur la composition de la bande originale. Félix Petit est un musicien bisontin parti étudier le jazz à l'université de Montréal. Leur coopération, entre la France et le Canada, a petit à petit débouché sur d'autres rencontres et d'autres interventions déterminantes : trois musiciens canadiens (Jérémi Roy, Nicolas Boulay et Martin Rodriguez) et trois musiciens français (Sélim Chanard, Antoine Passard, Claire Passard) ont participé à l'album, en apportant leur sensibilité et leur expérience.

En parallèle, Simon Saint-Hillier a fait appel à DuVent (Djilian Deroche, Guillaume Guilpart, Paula Saint-Hillier), un collectif d'artistes parisiens, et leur a confié le développement de l'univers visuel. Ce qu'ils réalisent par le dessin, la peinture et la gravure, tout en apportant leur attachement à l'objet livre, ainsi que leur savoir-faire en matière d'édition.

Les Journaux :

Le texte est édité sous forme de journaux illustrés, qui couvrent chacun une partie du roman. Il sont publiés deux par deux, tous les trois mois. Les journaux sont imprimés chez l'entreprise anglaise Newspaper Club. La sortie de ces journaux est systématiquement accompagnée par la sortie d'un EP de quatre morceaux correspondant aux chapitres du texte, ainsi que par deux gravures originales, imprimées par DuVent dans leurs ateliers. De plus, au moment de la troisième et dernière sortie (septembre), un vinyle rassemblera toutes les étapes : il comprendra l'intégral de la musique et l'intégral des journaux. Cette démarche traduit la volonté de défendre la production d'objets atypiques. Et, dans le même temps, de préserver et de dynamiser les procédés d'impression traditionnels.

Oblique en live :

Pour amener le projet sur scène, Simon Saint-Hillier et Félix Petit s'entourent de deux autres musiciens : le flûtiste Sélim Chanard et le beatmaker/bassiste Anthony Pergaud. À quatre, ils forment le live band d'Oblique, mélangeant musique hip hop, électronique, soul, jazz et rock progressif. La scène est un espace privilégié pour la diffusion du projet. Cela permet de le rendre vivant, de le faire voyager, et d'introduire le spectateur à son univers. L'objectif est également d'y faire intervenir le texte et les illustrations, en développant une scénographie et en imaginant des installations spécifiques : une série d'affiches sous cadre présentant les travaux de DuVent, des bornes d'écoute du texte, etc.

l'arbre de lamitié color life
Région Bourgogne Franche-Comté CAF du Doubs Conseil Départemental du Jura Ville de Besançon CAF du Jura Département du Doubs autres partenaires