Affiner ma recherche
Tags :

Culture, Citoyenneté / Solidarité

Le Bon Allié

Le projet

Je m'appelle Eliott Mac Luckie et je suis musicien et podcaster en devenir.

Depuis maintenant plus d’une dizaine d’années je fais partie de nombreuses formations dont les plus récentes sont FalKor (accompagnés en 2018 par la La Vapeur, salle de musique actuelle à Dijon) et Diamond Dog, J’ai toujours été passionné du rapport entre la musique et toutes ses déclinaisons possibles permettant des alternatives à la scène et qui pourrait me permettre de vivre de ma passion.

Motivation et origines du projet

Cette année j’ai eu l’occasion de travailler sur un podcast pour le Printemps de l’Europe où suite à une série d’interviews de jeunes femmes européennes, j'ai produit, monté et mis en musiques un ensemble de 5 épisodes diffusés sur le site de la Ville de Dijon.

Depuis un certain temps je m'intéresse plus précisément aux possibilités qu’offrent le monde du podcast pour exploiter mes savoirs faire (montage son, création d’ambiance sonore, nouveaux modes de narrations). Plus qu’un simple outil d’expression j’y vois aussi un moyen de m’engager dans toutes les causes qui m’animent.

Aujourd’hui je suis convaincu des faits et de mes capacités à m’investir dans ce genre de média. J’aimerais même à terme créer mon propre support de podcast et ainsi trouver une alternative pour me professionnaliser.

Dans ce sens, je souhaite développer un concept d’émission sur un sujet d’actualité, qui m'intéresse et qui me permettrait de m’engager tout en apprenant sur le terrain la méthodologie qui pourrait me manquer. Il s’agit d’une série qui s'appellerait “le bon allié". Un bon allié dans le milieu militant LGBTQIA+ c’est une personne hétéro cisgenre consciente et convaincue par la cause des ces derniers qui souhaite s’investir dans leur combat afin de soutenir leur lutte contre les discriminations auxquelles elles font face et pour l’égalité. Précisément je crois que ce genre de combat doit être mené de l’intérieur et de l'extérieur.

En pratique, il s’agirait d’enregistrements et d’interviews de membres de cette communauté des plus engagés aux personnes qui le vivent dans leur quotidien de manière la plus anodine. L’idée étant de faire un état des lieux en local des luttes depuis leur origine jusqu’à maintenant, mais aussi de rentrer dans la vie quotidienne d’une personne LGBT pour en exprimer toute la banalité. C’est dans cette banalisation que se situe l’entrée et la finalité de cette expérience. 

Raconter son histoire c’est en montrer toute la logique et les liens de causalité qui lui redonneront sa dimension de normalité. Si ces communautés sont à ce point discriminées c’est avant tout par peur ou manque de compréhension notamment causé par manque d’information et de pédagogie sur le sujet. C’est pourquoi raconter la vie d’une personne LGBT dans son ordinaire, sur un territoire comme Dijon, c’est lui offrir la facilité d’être appréhendée dans un entourage proche et par rebondissement la faire rayonner dans une dimension claire, évidente et in fine compréhensible.

A l’heure actuelle j’ai pris attache auprès de la ligue de l’enseignement qui voit dans mon projet l’opportunité d’un outil pédagogique qu’ils pourraient valoriser durant leur actions de sensibilisation en milieu scolaire ou sur des temps de formation en relation avec la thématique LGBTQIA+. Je sais donc déjà que ma proposition fait écho et qu’elle pourra être relayée par des professionnels du secteur. Cette collaboration m’offre également une connexion directe avec plusieurs personnes LGBT+ ou acteur du militantisme LGBT+ me permettant d’ores et déjà la mise en relation avec les cinq futurs interviewés.  

Concrètement, mon expérience me permet de produire un podcast, à savoir la captation sonore, le montage, la composition et l’habillage sonore, le mixage et le mastering. Mais ayant quelques doutes sur ma maitrise du journalisme, j’aimerai démarcher un professionnel pour m’accompagner et me permettre de structurer au mieux la ligne éditoriale du propos, et de guider les prises de paroles. 

Techniquement, j’ai le besoin d’investir dans du matériel de captation sonore de meilleure facture que ce dont je dispose déjà, à savoir un microphone dédié à l’enregistrement de voix, et une carte son plus précise grâce à la qualité de ses préamplificateurs.   

A l'issue de ces 5 premiers podcasts, je projette de poursuivre la thématique LGBTQIA+ pour 2022 en réalisant une série d'une trentaine d'épisodes. Cela me permettra d'approfondir encore plus le sujet et pourquoi pas solliciter des radios pour élargir l'audimat. D'où l'investissement matériel car je visualise ce projet à long terme et non comme un concept éphémère. 

Publics visés

Le podcast sera diffusé sur la plateforme Mixcloud de l'association Magna Vox. Le but est de toucher tous les publics, idéalement les jeunes, mais les formats seront pensés et adaptés pour être compris de tous. Les épisodes auront un impact direct dans le milieu scolaire puisqu'ils seront utilisés en outil pédagogique par la ligue de l'enseignement auprès des élèves et enseignants. Le format podcast permet de toucher également un audimat plus mûr, habituellement moins sollicité à la cause LGBTQIA+, que les médias fréquents des réseaux sociaux, permettant ainsi d'étendre la tranche d'âge des auditeurs. 

Lien des podcasts "J'ai deux amours" réalisés pour la ville de Dijon lors du Printemps de l'Europe :  

https://anchor.fm/jaideuxamours/episodes/Jai-deux-amours-15--Barbora-e11v6qf?fbclid=IwAR1YWH7iAnLkr96dMSj4CoGATSCCzQ8Vjt66lf81CMgtFhgaT3FXjuhGqJ4

"Youth Visions" – Regards croisés… Épicerie Sociale et Solidaire…
Région Bourgogne Franche-Comté CAF du Doubs Conseil Départemental du Jura Ville de Besançon CAF du Jura Département du Doubs autres partenaires