Affiner ma recherche
Tags :

Sports, Citoyenneté / Solidarité

Les sportifs de Bethoncourt sinternationalisent

Le projet

 Certains jeunes faisant partie du karate club bethoncourt ambitionne de partir en stage sportif à l'international et plus précisement à Antalya en Turquie pour s'entrainer et préparer les championnats de France de Karaté mais aussi les championnats du monde WSF de karaté qui se dérouleront en turquie en meme temps que le séjour.Soit du 15 au 22 avril 2018, Le championnat du monde aura lieu le 21 Avril 2018 à Istanbul.

Pour cela, les jeunes devront effectuer des travaux type chantier-jeunes ou plutot chantier-citoyen avec la commune de Bethoncourt en efectuant des travaux de rénovations, de peinture, de nettoyage, ... tout cela pour financer leurs séjours mais surtout stage sportif

Ce projet « Stage Sportif à l’international » a pour objectif :

 - Dans un premier temps de favoriser la mixité et inciter les jeunes à exercer un sport ou une activité en dehors des cours afin de les sortir de leur routine et d’acquérir des connaissances.

 - Ensuite, d’améliorer la mixité dans la ville, par le sport qui est un formidable outil éducatif, de mixité sociale et est porteur de valeurs de fraternité et de respect.

 - Finalement, cette expérience prouvera aux parents que leurs enfants peuvent être autonome et responsable, mais aussi leurs montrer qu’ils peuvent se comporter en adulte et peut être essayer de changer la vision et la mentalité des parents qui serait de retenir leur fille proche de la famille ainsi les jeunes filles pourront peut-être avoir plus de liberté.

En effet, en apportant les outils nécessaires à la "construction" de citoyens, nous allons faire évoluer les jeunes dans le respect des règles dans le cadre du sport et aussi des lois et des institutions de la république dans leur vie au quotidien. Cette action aura donc le mérite de porter ses fruits en dehors du  cadre purement sportif en ayant un retentissemment sur la société à travers les personnes qui la composent.

Motivation et origines du projet

Le Karaté Club Bethoncourt mène des actions en direction du public féminin depuis de nombreuses années et vient de gagner le concours Femmes et Sport 2017 décerné par le Comité Régionale Olympique Sportif de Bourgogne/Franche-Comté prix le prix "Sport au Féminin et Territoire". Ce fut une véritable reconnaissance du travail accompli depuis ces nombreuses années et cela confirme que les efforts fournis ont fini par payer tant par ce trophée mais surtout par les résultats obtenus toutes ces années d'une part sur le plan sportif mais aussi sur le plan personnel et professional. Pour le KCB, le plus important est que grâce aux sports et à ses valeurs (notamment celles des arts-martiaux), que ces jeunes filles et garçons puissent surtout avoir des résultats plus que significatifs dans leurs vies en dehors des tatamis (réussite scolaire et porfessionnelle, autonomie, ...).

Dans les villes défavorisées comme Bethoncourt, parmi le nombre d'activités qui sont propsées pour les enfants et adolescents, les participants à ces activités sont majoritairement des garçons, les jeunes filles na participent que très rarement à ces activités.

On constate donc que dans les quartiers politique de la ville (tel que Bethoncourt) la mixité est souvent négligée entre les filles et les garçons.

Certains jeunes de bethoncourt se plaignent du fait que dans d'autres villes de PMA, il existe divers activités mais surtout des activités pour toute tranche d'âge.

Il y a peu, nous touchions essentiellement un public masculin du fait peut-être que les arts-martiaux ou plutôt les sports de combat  ont plutôt une connotation négative pour la plupart de certains parents d'où la réticence à envoyer leurs filles venir pratiquer cette arts-martial mais aujourd'hui la tendance s'est inversée et nous touchons plus facilement les filles.

(En 2017, sur un total de 208 adhérents, l'association qui a atteint un objectif jugée utopique il y a une décennie mais qui l'a confirmé depuis 3 ans, en effet, le taux de participation du public féminin atteignait 51% (106 adhérents). Il y avait plus de filles que de garçons dans un sport jugé masculin, surtout dans un quartier sensible. De plus, 4 volontaires en service civique nous ont été attribué pour cette thématique et un prix a été obtenus au niveau de la Région).

Desormais les adherents du KCB, au lieu de se morfondre ou se plaindre du fait qu'il n'y a rien qui est fait pour eux, commence à se prendre en main et ont décidé d'être acteur de leurs projets et non plus spectateurs. Ils veulent aussi éviter ce système de consommation, de zapping et mériter ce qu'ils auront obtenus grâce à la valeur du travail effectué et surtout le travail en groupe pour favoriser la cohésion mais surtout la mixité. 

SEP & GO Kiamalou part au Sénégal
Région Bourgogne Franche-Comté CAF du Doubs Conseil Départemental du Jura Ville de Besançon CAF du Jura Crédit Mutuel autres partenaires