Affiner ma recherche
Tags :

Culture, Citoyenneté / Solidarité

Roi Lear

Le projet

Il s'agit de créer un spectacle à partir d'une nouvelle traduction du Roi Lear de Shakespeare. L'équipe de création regroupe des étudiants, des amateurs et des professionnels du théâtre. 
Le texte a été traduit en 2018, les répétitions ont commencé en septembre. Au mois de février 2019 nous avons fait une première résidence de création dans la Ferme d'Aulot à Bure-les-Templiers (Cote d'Or) qui accueil gracieusement des artistes en milieu rural. Le Centre National Dramatique de Franche-Comté nous a également permis de répéter gratuitement dans sa cave pour notre deuxième semaine de résidence en avril. Le 31 mai nous jouerons notre première au festival international de théâtre étudiant "Le Futhé" à Neuchâtel. Nous présenterons une première fois notre travail à Besançon le 6 juin au Scènacle. Le 9 août nous jouerons au Château de Fontaine Française en Cote D'Or ainsi que dans d'autres zones rurales du Doubs la même semaine (événements en préparation). En novembre nous reprendrons la pièce à l'occasion d'une résidence au Petit Théâtre de la Bouloie.

La pièce retrace l'histoire d'un vieux roi qui cède son royaume à ses trois filles, il souhaite que la meilleure partie de l'héritage revienne à sa fille la plus aimante. Après que les ses deux filles aînées l'aient couvert d'éloges, sa fille cadette, Cordiélia refuse de participer à cette démonstration verbale. Sa réaction entraîne la colère du Roi qui la déshérite sur le champ, malheureusement pour lui, cette dernière épouse le Roi de France. Cet incident est le déclencheur d'une crise générationnelle, politique et spirituelle pour révéler une rupture dévastatrice entre l'homme et la nature qui envenime la cohabitation de deux générations qui confrontent leurs convictions ainsi que leurs fonctionnements.

L’action du Roi Lear prend place dans un monde où le rapport entre l’homme et la nature est bouleversé, remit en cause par les questions qui régissent les transmissions entre générations. 

Motivation et origines du projet

La Compagnie du Bondinho a pour objet de créer, partager ainsi que de diffuser des créations théâtrales et cinématographiques dans l’objectif de démocratiser la culture. Elle s’adresse dans un premier temps aux jeunes artistes et aux étudiants voulant exprimer leur créativité à travers des projets artistiques. 

Ce projet matérialise notre souhait de restituer l'aspect concret et direct du langage Shakespearien pour contribuer à la démocratisation culturelle via une forme théâtre accessible à tous. Cette approche s'explique aussi par notre volonté de soulever l'actualité et l'urgence des enjeux que composent ce texte. Parmi les thématiques brûlantes d'actualités figure le thème de la rupture entre l'homme et la nature ainsi que le bouleversement autour de la question de la transmission entre générations. 

Nous pensons que le théâtre est un lieu de rencontre, de partage et d'échange d'idées, le rendant ainsi indispensable au maintien d'une cohésion sociale qui émane d'un épanouissement culturel collectif.
En cela le théâtre de Shakespeare correspond à notre voeu d'un art concret et universel qui questionne, amuse et diverti.

Cette démarche de démocratisation s’inscrit également dans la mise en forme du projet qui rassemble des étudiants, des amateurs et des professionnels. Le but est de créer un groupe mixte qui mutualise des expériences et met en commun différentes approches de la scène.

Dans cette même logique de créer un spectacle adressé à tous nous diffuserons notre spectacle auprès de publics variés : que ce soit celui du centre de Besançon, les étudiants du campus et du centre ville, les amateurs de théâtre venus d'autres pays ou les habitants des milieux ruraux. 

Publics visés

La création du spectacle mobilise des étudiants, des amateurs et des professionnels du métiers ayant tous entre 20 et 30 ans.

Notre premier public visé est celui des étudiants et des jeunes qui sont directement touchés par les problématiques qui régissent la pièce, notamment celle de la transmission entre générations et celle du rapport fragilisé entre l'homme et la nature.

Notre deuxième public est celui des milieux ruraux que nous rencontrerons pendant la tournée estivale.

Enfin, nous nous adresserons aussi à un public international àl'occasion du festival le Futhé à Neuchatel.

Visuel principal Photo : Nicolas Waltefaugle Photo : Nicolas Waltefaugle Maquette de l'affiche Lear Maquette de l'affiche Goneril
Projet Mongolie 2019 STREET EMERGENCE
Région Bourgogne Franche-Comté CAF du Doubs Ville de Besançon CAF du Jura Crédit Mutuel autres partenaires